Le Tib' Tour !

03 septembre 2015

Et qu'est-ce qu'on mange ?

La bouffe. Quel vaste et primordial sujet. Je savais qu'en venant vivre ici 6 mois je devrais faire quelques concessions, m'adapter mais que je ferais aussi des découvertes. Certes on se trouve un pays qui n'a pas attendu le Traité Transatlantique pour mal manger mais aussi ,paradoxalement, dans une Province chauvine qui est fière de sa production locale. Nous allons donc de découverte en découverte et ce post sera sûrement suivi d'autres.

Ici, ce qui impressionne de prime abord, ce sont les contenances des produits : énormes ! Un fois passé l'étonnement (et la sensation de surconsommation) tu te dis que pour une famille comme nous ça réduit les déchets d'acheter le jus d'orange par 3 litres et la farine par 2,5 kilos ("Maman on se croirait chez Metro"). Maintenant le célibataire doit être plus enclin au gâchis à mon avis.

Ensuite, il y a la grande "mode" du "sans" : sans gluten, sans additifs, sans blé, sans oeuf, sans antibiotique, sans hormone, sans lait, sans arachide (ici pas simple d'en trouver dans les sucreries alors quand c'est le cas ils le revendiquent !), sans arôme ni colorant articifiel ou bien encore sans agent de conservation. Je ne sais pas le contrôle fait sur ces infos packaging mais parfois tu te demandes : really ?!

Le bio existe si tu le cherches. Un peu dans les supermarchés et dans des chaines d'épiceries spécialisées comme Rachelle Bery (!). Moins sur les marchés, je trouve. Je ne sais pas quelles sont les normes biologiques ici, mais apparemment les fermes bio sont en pleine expansion, on achète de temps en temps les fruits, oeufs et sucre dans l'épicerie bio du quartier.

Tout naturellement, en quelques semaines, nous avons recommencé à cuisiner "comme à la maison" la plupart du temps, après les premières découvertes. Mais on a quand même saupoudrées nos habitudes de quelques touches québécoises et nord-américaines comme : l'usage immodéré du sirop d'érable (Fantine adore en mettre sur ses saucisses), les pancakes tous les 3 jours, les bagels tous les 2 jours, quelques poutines et les mac and cheese...

Petite revue photo du bon, du rigolo et du moins bon :



La motte de 500 gr de beurre en 4 emballages





Les céréales minions of course





Le P'tit Québec dont Paul raffole, qui n'est, bien-sûr, pas produit au Québec (peut-être en Ontario d'après les rumeurs car le producteur Kraft, géant de l'ago-alimentaire us, y a une usine)





Rien que le nom m'amuse





Le boeuf séché à mâcher





Mac&Cheese avant





Mac&Cheese après





Bilboquet : un glacier montréalais, 30 ans d'existence et une charte drastique, que du bon. Et en plus les saveurs sont rigolotes, comme Miel-Lavande, Choco-Orange, Moka-fouilli, Bric-à-Brac...





Les fameux oeufs blancs : ici d'une variété de poules plus productives (donc plus rentable) et plus petite (donc plus de poules par m2). Je les prends pour la pâtisserie et garde les bio et bruns pour la conso directe





Suite à une envie de burgers maison et une inattention de ma part chez Rachelle Bery, on a dégusté des burgers au bison bio !





Souvenir d'une commande au Mc Do où la barista et moi on s'est définitivement pas comprises : "menu table d'hôte" c'est quoi madame ? 3 explications, toujours rien compris. Donnez-moi un menu Quart de livre





Des crêpes au sirop d'érable, le meilleur de deux mondes





Le chocolat à pris d'or





Nos très fréquents brunch familiaux





Retour de marché, fraises du Mexique mais orka du Canada





;)





Le très bien achalandé rayon des laits sans lait





Le marché Jean Talon





Crevettes et gambas surgelés en libre-service





Gâteau au Nutella





Gelée de menthe





Méga gourde de yaourt





Au moins le mot est lâché





Le très achalandé rayon de jelly (paradoxe du continent Nord-Américain)





Les excellentes glaces artisanales du marché et mon premier smoothie au chou Kale





Des pastas en boîte pour plaire aux enfants



Voilà en vrac et dans le désordre quelques perles d'ici, de la nourriture du quotidien.

Mais j'ai hâte de goûter encore plein de spécialités de la cuisine québécoise, la vraie.

Mona


Twitter Facebook
Message précédent Message suivant

Vos commentaires :

4+5=

Soyez le premier à nous laisser un commentaire !