Le Tib' Tour !

14 août 2015

Parlons d'ici

Ici c'est Montréal.

Montréal est situé sur la plus grosse île de l'archipel d'Hochelaga qui baigne dans le fameux fleuve Saint-Laurent. La ville compte 19 arrondissements et frôle les 2 millions d'habitants. Ca en fait donc la 1ère ville du Québec et la seconde du pays après Toronto. Légèrement moins peuplé que Paris, elle est 3,5 fois plus grande ! 363 km2 pour être exact. C'est vaste ! Montréal peut se targuer d'être une ville cosmopolite, voyez plutôt : 50% des habitants parlent français, 13% l'anglais et environ 33% une autre langue !

Montréal c'est une ville Nord-Américaine typique, c'est-à-dire que ses rues sont dessinées en quadrillage (découpage en damier que ça s'appelle en urbanisme). Ca simplifie l'orientation, mais ça peut être vite monotone. Ce qui la distingue cependant, c'est qu'il y a peu de gratte-ciel (quoique si j'ai bien compris, il y en 4 en construction actuellement en centre ville) et que la loi interdit que ceux-ci dépensent la hauteur du Mont Royal, le grand parc du Nord de la ville qui culmine à 234m. Ca limite les géants !

Ce qui distingue aussi Montréal c'est l'architecture des habitations. Déjà, il y a peu d'immeuble de plusieurs étages. Ici la norme c'est les maisons. Ce qui explique sans doute la superficie de la ville. Et les maisons, même si toutes différentes, ont un moule commun bien particulier.

Imaginez des grandes bâtisses toutes de briques vêtues, mitoyennes la plupart du temps et de 2 ou 3 étages. Devant chaque maison, un micro jardinet souvent très fournis en plantes, mais pas toujours bien entretenu (je passe sur les 3 ou 4 poubelles qui y trainent et qui gâche le décor...). Mais ce qui tape l'oeil c'est cet escalier extérieur qui monte au premier étage. Il a une grande utilité puisqu'ici les maisons regroupent en fait plusieurs appartements (on appelle ça des "condos"). Parfois 2, 4 voire 6 pour les plus grandes.

J'oubliais : Chaque maison est devancée par un petit balcon qu'on imagine rempli de neige à chaque hiver. Mais l'été, les habitants adorent s'y prélasser et d'ailleurs il n'est pas rare qu'une chaise y reste à demeure... Pour finir le décor, on rajoutera un énorme pelle de déneigement et une boite à lettres très kitch.

Et nous là-dedans ?

Notre quartier se situe dans l'arrondissement de Rosemont-la-Petite-Patrie, situé plutôt à centre-Nord de l'île de Montréal. Le quartier est vraiment sympa car entouré de plusieurs parcs et plutôt bien fourni en magasins, supermarchés, restos, etc... A ce que j'ai compris, c'est loin d'être l'arrondissement le plus défavorisé de Montréal. Ca se voit. Déjà parce que les abords des maisons sont plus entretenus que ce que nous avons vu ailleurs, mais aussi parce que l'architecture des maisons diffère un peu. Il n'est pas rare, ici, de voir des portes et des fenêtres absolument magnifiques, vêtues de boiseries vernies ou de vitraux resplendissants.

Tiens, parlons des parcs. Ils sont vraiment très très nombreux dans la ville. Voilà encore une raison de l'étendue de celle-ci ! Dès que leur taille le permet, ils possèdent un terrain (ou plus) de baseball de qualité avec herbe, panneau de scores et gradins ! Bien sûr il y une aire de jeu pour enfants, mais aussi, assez souvent, une pataugeoire surveillé avec jeux d'eau. Ici, on doit profiter à fond de l'été ! Celui qui nous est le plus familier pour le moment (à 10' à pied) se voit même affublé de 2 paires de but de hockey. Certains ont carrément un vrai terrain qui n'attend que de geler l'hiver afin d'accueillir les joueurs en patins.

Se déplacer à Montréal est plutôt aisé et agréable. 4 lignes de métro sillonnent la ville pour 71km de voies (pour comparaison, 16 lignes et 219km de voies pour la RATP). Contrairement au casse-tête new-yorkais, ici les indications de directions sont simple (comprenez normales !!). Par contre, il est laid. Pas qu'il soit mal entretenu ou vétuste, c'est juste qu'il a, malgré sa construction dans les années 60, un look fortement '70 !! Du béton, du béton et encore du béton. Toutes les stations se ressemblent : Des énormes espaces, un immense hauteur sous plafond, un sol carrelé orange et une signalétique austère. C'est triste quoi. Un réseau de bus très fourni complète le réseau de la STM. Par contre, le petit détail qui tue, c'est qu'ici, dans le bus, il n'y a pas de plan de la ligne. Voilà... donc débrouille toi pour trouver ton arrêt. Surtout quand tous les croisements se ressemblent. le GPS de ton téléphone est ton meilleur ami dans ce cas là !

Bon, voilà. Bien sûr il y aurait encore 1000 choses à dire sur la vie ici, mais ça sera pour plus tard ! Y aura sûrement un post sur la langue, l'accent, la télé, les voitures, les magasins, la bouffe, le temps... Oui parce qu'on a beau être dans un pays occidental, proche du nôtre, francophone de surcroit, on reste dans un pays étranger et donc tout est différent ! Et c'est chouette !

Zaza


Twitter Facebook
Message précédent Message suivant

Vos commentaires :

4+5=

Soyez le premier à nous laisser un commentaire !