Le Tib' Tour !

13 juillet 2015

Intrepid family

Ne me demandez pas comment nous tenons ce rythme effréné de messages sur ce blog, je ne sais pas moi-même. On doit vous aimer très fort pour passer notre temps à vous raconter ce qu'on fait. Mais patience, bientôt le rythme va faiblir !

En attendant, il est l'heure de vous emmener to the Intrépide Sea-Air-Space Muséum. Je sais, ça n'est pas le plus connu de New York, ni le plus culturellement enrichissant puisqu'il s'agit d'un lieu où se côtoyent un porte-avions, une navette spatiale, un Concorde et un sous-marin, mais ça se laisse voir ! On est loin du Met ou du Moma, mais pourquoi pas d'abord ! New York en intineraire bis c'est bien aussi ! Bon, par contre
on a choisi le jour le plus chaud jusqu'ici pour visiter le seul musée en plein air donc non climatisé. Erreur...



En arrivant sur le quai, impossible de rater cet énorme porte-avions qu'est l'Intrépide. Il mange de sa longueur tout le panorama du lieu. Sa hauteur est tout aussi imposante puisqu'on distingue à peine les avions qu'il supporte sur son pont. Mais avant de faire un tour sur ce mastodonte des mers, nous décidons de visiter un vrai sous-marin de guerre, nucléaire et tout machin chose. Bon, on oublie vite le côté guerrier de la chose et on s'intéresse plus au lieu en lui-même. là-dedans le mot d'ordre c'est promiscuité et optimisation ! Comment font-ils pour rentrer tout se bazar dans aussi peu de place ? 2ème question à 10 dollars : comment font-ils pour ne pas peter un plomb à 50 bons hommes dans aussi peu de place ? C'est sympa à visiter. Paul a été un peu claustro, mais Milan a adoré (surtout les toilettes !). Moi j'ai cru voir passer Sean Connery avec un accent russe...









Après un petit pique-nique sous un soleil de plomb, on grimpe dans le fameux Intrépide. Sur le pont de celui-ci sont garé une petite vingtaine de zingues dont je ne vous parlerais pas parce que j'y connais rien et qu'en plus la guerre c'est moche. N'empêche que bon, on foule un porte-avions de la seconde guerre mondiale avec les buildings de NY en toile de fond et ça, c'est loin d'être banal ! Milan veut tous les ramener à la maison. On a une grande terrasse, certes, mais j'ai un doute quand même.







Au bout du bateau a été installé un hangar de fortune. A l'intérieur rien d'autre que la navette Enterprise !! Si si la vraie je vous jure ! Vachement impressionnant ! C'est en fait la pièce maîtresse d'un mini musée de l'espace. Je note la présence aussi curieuse qu' émouvante d'un Soyouz mais aussi de tout un tas de trucs hypers intéressants mais que je ne détaillerais pas par compassion pour vous, lectorat adoré.



On redescend sur le quai. Les enfants, séchés par le soleil harassant, nous attendrons sagement à l'ombre du géant pendant que Mona et moi allons admirer la fierté de l'industrie aéronautique française : le Concorde mesdames messieurs ! Bon, celui-ci est estampillé British Airways, mais bon... En tous cas, il n'a pas le droit à autant d'égard que les fleurons de l'armée américaine qu'on vient de voir. En effet, juste une petite pancarte pour indiquer de quoi il s'agit, et sous ses larges ailes, on a installé un bar...



Allez zou, on a atteint notre dose de patriotisme, on s'en va en bus rejoindre le célèbre et très chic Chelsea Market. Un marché couvert au décor indu vraiment sympa. Quelques boutiques de créateurs hypers tendances se mélangent aux très nombreuses boutiques de bouffes de toutes sortes. Ici c'est NY y a pas de doute. Fatigués, les enfants peinent à s'y intéresser mais trouveront tout de même de quoi satisfaire leur curiosité dans une élégante librairie.

Il est temps de rentrer prendre une bonne douche froide (ah oui, l'eau chaude est en panne ici...). Après manger, les enfants s'écrouleront devant un film pendant que Mona et moi iront prendre quelques photos de notre nouveau quartier. Difficile de le décrire d'ailleurs. Vivant serait un euphémisme, animé serait réducteur, illuminé serait trop facile. Bref, ça fourmille de tout ici, de bars, de restos, de Comedy Club, de terrasses. Et les gens qu'on croise sont si multiples. Bien sûr des fêtards, mais aussi des clodos, des joggeurs (même à cette heure oui), des familles... Le Washington square park où nous étions hier en pleine journée est encore plus animé maintenant que le soleil est parti. Et l'Arche illuminé est simplement une merveille.



Après cette balade en amoureux il est tant d'aller dormir.

Zaza


Twitter Facebook
Message précédent Message suivant

Vos commentaires :

4+5=

Soyez le premier à nous laisser un commentaire !